Archives par mot-clé : iOS

Faire un jeu pour mobiles, une bonne idée ou une nécessité ?

Quand on est édi­teur ou développeur de jeux vidéo, peut-on aujourd’hui affirmer “non, je ne mangerai jamais de ton pain!” — En par­lant du mobile, je veux dire… En d’autres mots, est-ce une bonne stratégie ou tout sim­ple­ment un choix judi­cieux que de réserv­er une par­tie de son cat­a­logue ou de son activ­ité de développe­ment aux jeux mobiles, c’est à dire iOS et Android ? Ben, oui, oublions tout bon­nement le marché de Win­dows Mobile… je ne vais même pas en par­ler dans cet arti­cle.

Con­tin­uer la lec­ture de Faire un jeu pour mobiles, une bonne idée ou une néces­sité ?

La version 4.19 d’Unreal Engine

La ver­sion 4.19 devrait faire le bon­heur de ceux qui s’intéressent à la Réal­ité aug­men­tée avec la mise en œuvre effec­tive d’un frame­work unifé (Google/Apple). On notera aus­si l’apparition d’un tem­po­ral Upsam­pling qui vien­dra com­pléter le spa­tial Upsam­pling, un peu dif­fi­cile à résumer en quelques mots… dis­ons qu’il devient pos­si­ble d’utiliser des réso­lu­tions inférieures à l’affichage pour le cal­cul, tout en prenant en compte des réso­lu­tions inter­mé­di­aires pour les effets comme l’antialias, le bloom, etc. Il y a aus­si le change­ment dynamique de réso­lu­tion sur con­sole, une évo­lu­tion du livelink par­ti­c­ulière­ment intéres­sante pour ceux qui utilisent Maya, des amélio­ra­tions coté Séquenceur et Blue­print d’animation, avec notam­ment plus de con­trôle sur les vête­ments, et la partage d’animations faciales, une alter­na­tive inté­grée à Sim­ply­gon et un tas d’autres choses que je vous laisse décou­vrir juste après.

Con­tin­uer la lec­ture de La ver­sion 4.19 d’Unreal Engine

Unreal Engine mise à jour 4.17

Hel­lo les amis, je crois que je n’ai jamais été aus­si en retard pour vous par­ler des nou­veautés apportées par la ver­sion 4.17 de UE4… Mais c’est l’effet “vacances” ! Bon, c’est vrai, pour moi ce sera à par­tir du 15 Sep­tem­bre… mais en atten­dant j’ai beau­coup bossé, et je n’avais pas trop envie de pub­li­er sur le blog… voilà, en fait j’étais en vacances de blog et ça fait du bien de temps à autres. Comme cela, je peux repren­dre de plus belle ! Bon, au som­maire, pas mal de choses intéres­santes… et notam­ment l’arrivée à matu­rité du Sequencer ! Epic sem­ble aus­si vouloir se tourn­er pro­gres­sive­ment vers la Réal­ité Aug­men­tée, avec notam­ment l’intégration de l’ARKit d’Apple, mais égale­ment d’autres fonc­tion­nal­ités de base qui vont dans ce sens. Pour ma part, je suis heureux que l’Asset Man­age­ment Frame­work passe en mode pro­duc­tion car cela per­met de ren­dre un pro­jet beau­coup plus mod­u­laire sans avoir à créer tout un bazard en C++.  Et puis, c’est le sup­port de la nou­velle Xbox One X qui fait son entrée. Enfin, pour la généra­tion procé­du­rale, on est heureux de voir appa­raitre de nou­velles fonc­tion­nal­ités BP telles que les fonc­tions Sobol 2D et 3D. Voilà, c’est juste un petit aperçu de ce qui vous attend ci-après. Bonne lec­ture !

Con­tin­uer la lec­ture de Unre­al Engine mise à jour 4.17

Google Flutter pour développer à la fois sous Android et iOS

Con­nais­sez-vous Flut­ter, Fuch­sia et Magen­ta de Google ? Si vous développez sous Android (et/ou iOS), cela va prob­a­ble­ment vous intéress­er ! Flut­ter est un pro­jet open source de Google per­me­t­tant de créer et déploy­er facile­ment des appli­ca­tions mobiles mul­ti-plate­formes de haute per­for­mance, à la fois sur Android et iOS. Google a récem­ment annon­cé que son nou­veau frame­work fonc­tion­nera aus­si avec son nou­veau sys­tème d’exploitation Fuch­sia.

Con­tin­uer la lec­ture de Google Flut­ter pour dévelop­per à la fois sous Android et iOS

Apple: (mon) coup de gueule et réconciliation !

Pourquoi j’aime pas Apple ? J’en par­le sur cette page. Mais, c’est un peu d’arrière garde j’en con­viens. En tant que développeur, dans un écosys­tème glob­al où mac a sa place… refuser d’utiliser cette tech­nolo­gie est une aber­ra­tion. D’autant plus qu’ils sont de plus en plus sur le devant de la scène avec la Réal­ité virtuelle (Mac VR Ready avec HTC Vive : on saluera sa puis­sance graphique de 11 TFLOPS Mais 5000$), la réal­ité aug­men­tée (j’en par­le après) et l’IA (j’en par­le bien­tôt).

Con­tin­uer la lec­ture de Apple: (mon) coup de gueule et réc­on­cil­i­a­tion !