Archives par mot-clé : imprimante 3d

Montage enfin terminé de mon imprimante 3D: premier test

Cela m’aura pris plus d’un an et demi,mais j’ai enfin ter­miné de mon­ter cette satanée imp­ri­mante 3D dont je vous par­lais dans cet arti­cle. Au final, c’est près de 6 heures de boulot alors que cer­tains sur youtube sem­blent avoir mis la moitié ! En même temps, j’ai pris mon temps pour faire les choses bien et il me man­quait cer­taines pièces… Bref, ça fait drôle de se dire qu’on a eu du mal à libér­er 6 heures pour faire quelque chose qui n’entre pas dans le cadre de son tra­vail. J’avais tou­jours des urgences ou des choses plus impor­tantes à faire. Et puis c’était tombé dans la péri­ode où je suis tombé malade. Au final, j’en ai eu marre, je n’aime pas laiss­er les choses en plan, c’est chose faite.

Con­tin­uer la lec­ture de Mon­tage enfin ter­miné de mon imp­ri­mante 3D: pre­mier test

Imprimer en 3D avec de la terre et faire pousser des graines

Une imp­ri­mante 3D a été conçue par des étu­di­ants (Tina Zidanšek, Dan­i­ca Rženičnik, Urš­ka Skaza, Maja Petek et Simon Tržan) de l’Université de Mari­bor, en Slovénie, elle a été appelée Tiskaj Zeleno soit Print GREEN en 2013. J’ai eu la chance de ren­con­tr­er une de ses con­cep­tri­ces ce week-end et de voir le sys­tème en fonc­tion­nement.

imp-terre-print-green-3d-printer-18

Elle utilise un bac que l’on rem­plit d’un mélange de terre argileuse assez liq­uide auquel il est pos­si­ble d’ajouter des graines.  L’imprimante sécrète un mélange de semences et de la boue herbe.

Con­tin­uer la lec­ture de Imprimer en 3D avec de la terre et faire pouss­er des graines

les imprimantes 3D pouvant utiliser des métaux

L’impres­sion 3D se développe dans tous les domaines et notam­ment dans l’industrie — mais cette dernière a notam­ment besoin de pou­voir tra­vailler avec des métaux. Bon, pour tout ce qui est métal réel, le prix d’entrée de l’imprimante” est très très élevé, du fait d’une tem­péra­ture de fusion bien supérieure au plas­tique.

Le sys­tème est en effet déjà bien con­nu par les indus­triels (100.000 $ à 500.000 $). Les ventes d’imprimantes 3D métal ont pro­gressé de 45% dans le monde en 2015. Ces machines représen­tent 7% du vol­ume glob­al des imp­ri­mantes 3D indus­trielles, mais pèsent 31% du revenu total généré.

Plusieurs pro­duits vous per­me­t­tent d’imiter visuelle­ment le métal, ou encore de réalis­er de petits pro­duits grâce à une “pâte à métaux” et des pro­jets avec des méthodolo­gies inno­vantes sont aus­si en route, comme la MK1 de Vad­er (voir plus bas)

Con­tin­uer la lec­ture de les imp­ri­mantes 3D pou­vant utilis­er des métaux

Faire soi même son filament pour imprimante 3D

L’imprimante 3D est arrivée dans de nom­breux foy­ers désor­mais, elle n’est plus l’apanage des fablabs. Mais la ques­tion qui se pose aus­sitôt c’est com­ment obtenir des fil­a­ments d’ABS à moin­dre coût. En effet, si le prix des imp­ri­mantes 3D baisse, ce n’est pas le cas des con­som­ma­bles. Avec un prix au kilo com­pris entre 20 et 50 € en moyenne, le plas­tique peut vite coûter plus cher que l’imprimante!

J’ai donc cher­ché sur Inter­net pour avoir des idées. Pour ce que j’ai trou­vé comme extrudeuse (“fab­riqueuse” de fil­a­ment plas­tique), il vous fau­dra aupar­a­vant déchi­queter votre plas­tique!

Con­tin­uer la lec­ture de Faire soi même son fil­a­ment pour imp­ri­mante 3D

Comment choisir son imprimante 3D?

L’impression 3D peut répon­dre à une très large palette de besoins, avec des prix allant de 200€ à 500 000€. La con­cur­rence est grande et le nom­bre de paramètres à pren­dre en compte impor­tant.

imp3d 3

On peut trou­ver des machines à moins de 500$ en achetant à l’étranger, il faut tenir compte des frais de livrai­son, de la TVA à l’import (20%), des tax­es douanières, des prob­lé­ma­tiques de SAV et de la qual­ité de l’imprimante 3D.

Con­tin­uer la lec­ture de Com­ment choisir son imp­ri­mante 3D?