Archives par mot-clé : AI

Baidu/Deep Voice apprend à parler en quelques heures seulement !

Non, il ne s’agit pas du logo d’une nou­velle mar­que d’aliments pour chien ! Hey, on est sur un blog qui par­le tech­no ou pas ? Rap­pelez-vous, nous avons par­lé il y a quelques temps de Deep­Mind qui est devenu le cham­pi­on inter­na­tion­al de Go grâce au Deep Learn­ing (Ten­sor­flow). Aujourd’hui, nous allons par­ler de Deep… Voice ! Rien à voir avec Google, mais plutôt avec les chi­nois de Baidu ! Chez Google, la tech­nolo­gie Ten­sor­flow est présente à tous les étages et a per­mis de d’améliorer grande­ment des ser­vices comme Google Trans­late (vous ver­rez, bien­tôt, les tra­duc­tions seront par­faites: elles le sont en anglais-chi­nois déjà). Des tech­nolo­gies comme la recon­nais­sance ou la syn­thèse vocale dérivent un peu de tout ça. Qu’en est-il chez Baidu ? Déjà qu’ils ont 80% du traf­fic coté moteur de recherche en chine… veu­lent-ils inve­stir d’autres domaines avec force et rage ?

Con­tin­uer la lec­ture de Baidu/Deep Voice apprend à par­ler en quelques heures seule­ment !

L’Intelligence Artificielle chez Apple, un virage tardif mais prometteur

Quand on pense à Intel­li­gence Arti­fi­cielle, on ne pense pas à Apple. Alors que les autres “géants” de l’IT comme Google, Ama­zon, Microsoft, IBM, Ora­cle, etc. ont des solu­tions bien en place coté IA, Apple sem­ble être totale­ment à la traine… C’est dom­mage, car s’ils passent à coté de ça, ils risquent de rater le tour­nant du 21ième siè­cle et arriv­er dans une voie de garage avec de beaux objets, mais com­plète­ment idiots…

Non, ras­surez-vous, Apple a con­science de tout cela et vient d’appuyer à fond fin 2016 sur l’accélérateur… Et quand on pèse 800 Mil­liards en bourse avec 200 Mil­liards de dis­pos (argent de poche), on peut vite rat­trap­er son manque de vision.

Dans cet arti­cle, nous allons donc voir le con­texte de ce tour­nant (nou­veau directeur et rachat de Lat­tice Data) et nous focalis­er sur Core ML et Neur­al Engine.  Et puis, coté voiture autonome, ça avance un peu aus­si 🙂

Con­tin­uer la lec­ture de L’Intelligence Arti­fi­cielle chez Apple, un virage tardif mais promet­teur

Microsoft Malmö devient Open Source: Faire de l’IA avec Minecraft

On s’est demandé pourquoi Microsoft, en 2014, avait racheté Mojang, l’éditeur de Minecraft pour 2,5 mil­liards de dol­lars, sans son créa­teur Markus “Notch” Pers­son.

Des mil­lions de per­son­nes jouent à Minecraft pour recréer leur vision 3D. Microsoft a pen­sé à la suite : y met­tre de l’intelligence arti­fi­cielle, on peut le voir sur le blog de Mojang. L’idée est basée sur le fait que le jeu Minecraft est un proces­sus d’apprentissage, il faut se famil­iaris­er avec les nuances du jeu, une intel­li­gence arti­fi­cielle peut donc appren­dre de ce jeu de blocs. Elle pour­ra analyser com­ment l’humain répond aux prob­lèmes, ses dif­férentes approches et ses modes de col­lab­o­ra­tion.

Con­tin­uer la lec­ture de Microsoft Malmö devient Open Source: Faire de l’IA avec Minecraft

Calico de Google: Un pas vers l’immortalité?

Google a fondé, en sep­tem­bre 2013, Cal­i­co (Cal­i­for­nia Life Com­pa­ny), une société de biotech­nolo­gies. Son le but est la lutte con­tre le vieil­lisse­ment et les mal­adies asso­ciées, ain­si que la recherche de l’immortalité.
La société est dirigée par Arthur Levin­son, biol­o­giste (siégeant aux con­seils d’administration d’Apple et du lab­o­ra­toire phar­ma­ceu­tique Hoff­mann-La Roche et patron de l’entreprise de biotech­nolo­gies Genen­tech).

Con­tin­uer la lec­ture de Cal­i­co de Google: Un pas vers l’immortalité?

Tensor/Tensorflow: le processeur de Google pour l’Intelligence Artificielle!

Google avait déjà com­mencé à con­stru­ire de nom­breux élé­ments pour ses cen­tres de don­nées.  Il conçoit main­tenant ses pro­pres processeursTen­sor ou plutôt Ten­sor Pro­cess­ing Unit (TPU)  est une puce con­stru­ite spé­ciale­ment pour l’apprentissage. Google n’a pas de besoin de haute pré­ci­sion pour l’intelligence arti­fi­cielle, le processeur Ten­sor est axé sur les opéra­tions brutes par sec­onde, c’est à dire des tach­es spé­ci­fiques. Il est plus rapi­de pour l’IA que les processeurs habituels à des niveaux d’énergie sim­i­laires. Il est conçu aus­si de petite taille pour pou­voir être inclus dans les baies de dis­ques durs dans les racks des cen­tres de don­nées. Cette puce ne rem­plac­era pas les processeurs habituels, mais par oppo­si­tions aux autres processeurs spé­cial­isés dans l’apprentissage machine, elle est plus économique en énergie.

Con­tin­uer la lec­ture de Tensor/Tensorflow: le processeur de Google pour l’Intelligence Arti­fi­cielle!