L’atelier 4 est en ligne: c’est l’heure d’un bilan à mi-parcours !

L’atelier 4 est enfin disponible ! La physique débar­que (champs de force, explo­sions, etc.). Des enne­mis à gogo, mais surtout à dégom­mer… des pièges, des pro­jec­tiles, des truc qui découpent, qui écrasent, le tout en apprenant à deal­er avec les mécan­ismes d’héritage en Blue­print et la créa­tion de com­posants. Quel ate­lier ! (je n’en voy­ais plus le bout). C’est le bon moment pour faire un petit bilan à mi-par­cours (encore 4 ate­liers à sor­tir).

Bilan début septembre

Alors, qu’en est-il des pre­miers retours ?

En tous cas, les pre­miers retours sont encour­ageants. J’ai offert le Suivi aux pre­miers inscrits (190€ d’économie en plus du tarif de lance­ment), ce qui me per­met de valid­er la démarche avec eux, de véri­fi­er qu’il y a une réelle adhé­sion à la méth­ode, et que les résul­tats sont là. Et puis, j’ai fait con­nais­sance avec un tas d’élèves, des gens à la fois bosseurs, com­pé­tents et moti­vants. En plus de l’approche Triple-A que j’ai mise en place, c’est peut-être le Suivi qui fait toute la dif­férence. Tous les 2–3 jours, je fais une passe “suivi”. Je regarde tous les doc­u­ments reçus,  j’ouvre les sources des pro­jets et réponds aux ques­tions éventuelles. J’ai ouvert un espace dédié à chaque élève en suivi et cela per­met de favoris­er le partage d’informations. Je sais que les ate­liers 3 et 4 vont être dif­fi­ciles pour la plu­part, car c’est beau­coup de Blue­prints et il est dif­fi­cile de penser à tout en 2 ate­liers… Mais c’est juste­ment grâce à leurs retours, à leurs dif­fi­cultés, que je fini­rais pas cern­er tout ce qu’il manque à un débu­tant pour pou­voir pro­gram­mer ses jeux.  C’est pour cela qu’il me sem­blait nor­mal de faire non seule­ment béné­fici­er d’un tarif de lance­ment (étant don­né que tous les ate­liers ne sont pas encore en ligne), mais égale­ment de la gra­tu­ité con­cer­nant le suivi (qui devrait me pren­dre au total 4–5H par élève, ce qui n’est pas nég­lige­able). J’ai égale­ment 2 coach­ings qui démar­rent dans une semaine, et là, c’est encore bien plus de tra­vail pour moi, mais j’aime beau­coup cette approche égale­ment.

Les premiers retours (via email, entre 2 messages)

Voici quelques élé­ments qui m’ont fait plaisir par­mi les pre­miers retours:

  • Le prix au début m’a fait réfléchir mais hon­nête­ment votre descrip­tif vidéo d’une heure m’a ren­ver­sé j’ai com­pris que vous alliez pou­voir me faire sauter des blocages pertes de temps etc presque une révéla­tion, et c’est super d’avoir un suivi c’est ça qui me manque depuis le temps aus­si !”
  • Je me suis trou­vé assez lent ça m’a demandé des efforts mais je suis très con­tent je me sens comme sur un rail du coup !”
  • Nor­mal que cela te prennes du temps de faire des for­ma­tions de cette per­ti­nence super con­tent mer­ci encore !”
  • Et c’est un gros boost de moti­va­tion pour moi car je sais que tu m’attends au tour­nant pour la suite du pro­jet, donc je fais de mon mieux.”
  • Autrement je t’avoue que j’ai beau­coup appris dans tes ate­liers , c’est quand même une mine de tré­sor !”
  • Je suis un grand débu­tant mais le fait que j’ai réus­si à repro­duire le lev­el 1–1 prou­ve que tu es un super for­ma­teur.”
  • Je me régale avec cette for­ma­tion, con­tin­ue comme ça, mer­ci.  ”
  • La for­ma­tion est super, j’adore !”
  • C’est super moti­vant pour la suite et oui, c’est un vrai plaisir de suiv­re cette for­ma­tion. Je pen­sais y tra­vailler que le dimanche mais au final j’y pense un peu tous les jours (et sou­vent la nuit) et dès que j’ai un moment de libre j’y reviens.”
  • Tou­jours un tra­vail for­mi­da­ble , j’ai décou­vert beau­coup de nou­veauté , on voit que tu as fait une recherche remar­quable. Je com­mence à mieux com­pren­dre la philoso­phie de tes ate­liers.”
  • Vous n’auriez pas pu lancer cette for­ma­tion plus tôt bon sang 😉 !”
  • Je pense que je vais la suiv­re jusqu’au bout. Je vais tout faire pour. Je ne l’aurai peut être pas fait si elle avait été gra­tu­ite ^^. D’autre part, le for­ma­teur sem­ble très impliqué et donc, par un juste retour des choses, je me dois de l’être. D’autant plus que l’inscription est pour moi une sorte d’engagement.”

Voilà, je ne mets pas de nom pour ne pas trahir ce qui m’a été dit de façon per­son­nelle, mais je vous assure que tout ceci est 100% vrai. Après, nous ne somme pas arrivés à la fin de la for­ma­tion, donc nous ne sommes pas à l’abri d’échecs… mais je ferai tout pour que cela n’arrive pas. NON CELA N’ARRIVERA PAS ! Même si je dois dis­tribuer des coups de pieds aux fess­es ! ^^

Le profil des élèves

Voici quelques sta­tis­tiques relevés après l’atelier 1 dans le cadre d’un ques­tion­naire qual­ité:

La moitié est com­posée de débu­tants sur UE4… mais tous ont en com­mun une solide con­nais­sance du milieu vidéo-ludique. Il leur man­quait tout de même des indi­ca­teurs, une méth­ode, pour analyser le game­play et le lev­el design de jeux exis­tants (approche micro). Sinon, tous se sont bien débrouil­lés avec l’approche macro (envi­ron­nement, marché, etc.).

En fait, il y a encore d’autres pro­fes­sions qui n’apparaissent pas ici, mais dis­ons que tout sem­ble men­er au jeu ! 😉

Tous ont en com­mun le fait de vouloir faire un jeu par pas­sion, mais la plu­part souhait­ent devenir pro­fes­sion­nels. C’est un élé­ment impor­tant que je dois pren­dre en compte dans ma for­ma­tion et mon suivi. Les plus motivés passent d’ailleurs par le coach­ing (3 deman­des, mais je n’en ai accep­té que 2).

Oui, c’est le 1er ate­lier, le sec­ond prend le même temps. Mais les 3 et 4 sont plus chargés. D’ailleurs, j’ai l’impression que cer­tains se heur­tent à quelques dif­fi­cultés depuis la fin de l’atelier 3, il faut que je suive ça de près 😉

Conclusion

Je savais en lançant cette opéra­tion que le plus gros frein serait d’être tout de suite com­paré à une for­ma­tion type Ude­my à 10€… Évidem­ment, cela n’a rien à voir, mais j’avoue ne pas trop savoir com­ment le présen­ter. Je voulais pro­pos­er un suivi, quitte à faire une sélec­tion dans le pub­lic cible… ne pren­dre que les plus motivés au final. Vous ne pou­vez pas suiv­re 5000 per­son­nes comme vous le feriez avec une cinquan­taine…

En fait, je pense qu’avoir un suivi per­son­nal­isé sur une for­ma­tion est encore plus impor­tant que de trou­ver LA MEILLEURE METHODE (je ne dis pas que c’est le cas, même si j’ai fait beau­coup de recherch­es pour cela). C’est un pas en arrière dans la “scal­a­bil­ité” car on ne peut pas faire “de la quan­tité” (ce qui explique aus­si le prix de la for­ma­tion). Mais c’est une toute autre vision de la e-for­ma­tion. Il faut qu’elle s’adapte à l’élève, autant que celui-ci doit faire des efforts pour respecter “le moule”… c’est une sorte de “façon­nage” per­ma­nent, comme une petite alchimie qui doit se met­tre en place, en lais­sant à la fois de l’autonomie à l’élève, tout en assur­ant de point­er vers un objec­tif com­mun.

Finale­ment, suiv­re ma for­ma­tion sans le SUIVI, c’est un peu l’amputer d’une par­tie d’elle-même. Mais je suis aus­si con­scient que cer­tains ne veu­lent pas “entr­er” dans un moule, dans une approche… et je me dis qu’ils trou­veront leur compte quand même…  Selon le suc­cès de cette for­ma­tion, je con­tin­uerai à pro­pos­er le suivi et le coach­ing en option, ou pas… on ver­ra bien. Dans tous les cas, c’est une expéri­ence fan­tas­tique et enrichissante pour moi égale­ment. Alors mer­ci à tous ceux qui m’ont fait con­fi­ance pour démar­rer cette aven­ture. Je ferai tout pour que votre achat se trans­forme en investisse­ment !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.