Devlog 0: J’ai fait un jeu… par accident — et j’y ai pris gout !

J’ai fait un jeu par acci­dent… à l’insu de mon plein .… enfin, t’as com­pris. Non, je déconne pas, et j’ai pris mon pied. Je t’en par­le dans la vidéo suiv­ante, et je t’ai ajouté quelques élé­ments à la suite, dans le bil­let de blog.

Quand j’ai démar­ré ce pro­jet, je voulais réalis­er une for­ma­tion qui cou­vrait 2 aspects, le développe­ment de jeux de plate­formes 2D et le fait d’aller assez loin dans les Blue­prints d’Unreal Engine… j’ai voulu tra­vailler en pro­fondeur le con­cept de Game Design, d’étude con­cur­ren­tielle de jeux, de repro­duire des game­play anciens et de les adapter avant de les amélior­er… Pour cette for­ma­tion, j’ai étudié plus de quar­ante jeux… et on en par­le d’ailleurs dans les 2 pre­miers ate­liers. C’est mon défaut prin­ci­pal : je suis per­fec­tion­niste – je ne dis pas que ce que je fais est excep­tion­nel – je dis juste quand je me fixe un objec­tif… je n’arrive pas à sor­tir les demi-mesures. Vous avez déjà pu le voir dans mes livres… et pour­tant, je voulais juste que cela soient des ini­ti­a­tions… et au final, on a cou­vert pas mal de sujets en détails même s’il reste énor­mé­ment à dire.

Bref, tout ça pour vous dire que je voulais sor­tir un ate­lier, j’ai fini par faire une for­ma­tion com­plète en plusieurs ate­liers. Mais surtout….afin de réalis­er cette for­ma­tion,  j’ai fait un jeu du début à la fin et j’ai de nou­veau kif­fé ça ! Ce n’est pas mon pre­mier, même seul… mais ça fai­sait longtemps que je n’avais joué tous les rôles !

Alors, oui, il n’est pas ter­miné – j’ai encore des niveaux à réalis­er, une bonne par­tie du lev­el design en quelques sortes. Mais tout le game­play est là… per­son­nages, décors et inter­ac­tions. J’ai repro­duit un jeu que j’avais beau­coup aimé étant enfant, il s’agit de Rick Dan­ger­ous:

je vous accom­pa­gne dans la créa­tion du début à la fin………j’ai com­mencé par repro­duire le jeu à l’identique, puis je l’ai fait évoluer en lui ajoutant de la physique 2D dans un pre­mier temps, puis un tas de choses qui rendait le jeu plus pas­sion­nant, et plus mod­erne.

Et puis, j’ai changé les graphismes… et j’ai eu envie de tout faire moi-même, même de ce coté là, car je voulais mon­tr­er égale­ment com­ment le faire… prou­ver s’il était encore besoin de le faire, qu’on peut réalis­er un jeu seul, et en quelques semaines… une fois qu’on a l’expérience et les con­nais­sances bien enten­du.

Quand je me suis dit qu’il fal­lait que je passe des livres aux for­ma­tions, car les gens lisent de moins en moins, j’ai tout de suite vu le mau­vais coté des for­ma­tions en ligne… le tuto­riel un peu évolué, pas de sup­port ou presque… et des titres « putaclick » qui sont loin de rem­plir leurs promess­es. Ça ne me dis­ait pas du tout… Et puis, je lisais les com­men­taires de cer­tains sur Ude­my « c’est l’arnaque, le gars promet d’apprendre à faire un jeu et en fait, on sur­v­ole à peine les choses »…. je ne jet­terai pas la pierre. Qu’attendent vrai­ment les gens en prenant une for­ma­tion à 10€ où le for­ma­teur est à peine rémunéré pour ça ? C’est sou­vent pour l’auteur débu­tant un moyen de se faire con­naître… même si ça ne donne pas la meilleure image de lui au final. A ce prix là, il faut en ven­dre des dizaines de mil­liers pour amor­tir le cout de pro­duc­tion. Les pros ne s’y risquent pas… où alors, il font du fast food ! Ce n’est pas ce que je voulais faire.

Et je me suis demandé s’il était pos­si­ble de s’adresser autant aux débu­tants qu’aux util­isa­teurs plus avancés, sans sac­ri­fi­er le con­tenu. Je me suis demandé si on pou­vait sor­tir une for­ma­tion d’un cer­tain niveau, tout en restant grand pub­lic. Car soyons clair, si le niveau req­uis est trop avancé, vous n’en vendez presque pas – et si le sujet est assez con­fi­den­tiel, c’est encore pire ! Et le but, en tous cas pour moi, c’est de pou­voir en vivre à terme car j’ai envie de faire un tas de for­ma­tions pour appro­fondir pleins de sujets.

J’ai eu envie égale­ment de faire une for­ma­tion en con­stante évo­lu­tion, enrichie par les élèves… que cela ne soit pas seule­ment du ver­ti­cal, mais qu’également, le tra­vail des uns puisse prof­iter aux autres et sous cette forme, je ne l’ai vu nulle part ailleurs.

Et il y a ce jeu qui a com­mencé à pren­dre forme… m’emmenant sur des ter­rains que j’avais un peu oublié. Et j’ai vrai­ment kif­fé ça… au point de me deman­der si ça valait le coup d’expliquer com­ment j’ai fait, ou tout sim­ple­ment faire des jeux… Mais c’était une pen­sée fugace… Je me suis vite rap­pelé que mon plaisir pre­mier reste de trans­met­tre… d’expliquer, mais surtout, et avant tout, de don­ner envie à d’autres. Le jeu est un média fan­tas­tique pour com­mu­ni­quer ses idées – c’est le sup­port du 21ième siè­cle, même si le vois plus en VR, fusion­né avec le ciné­ma. Heureuse­ment, les pub­li­cistes, les poli­tiques, les reli­gions et sectes, et tout ceux qui doivent com­mu­ni­quer pour exis­ter n’ont pas encore trop pol­lué le secteur, mais cela ne saurait tarder. Il vont rester à mon avis blo­qués quelques années aux démos VR avant de véri­ta­ble­ment s’emparer du sujet.

Je vais donc sor­tir un jeu, avec un pre­mier monde com­plet… je vais le dif­fuser gra­tu­ite­ment et peut-être faire un crowd­fund­ing pour les mon­des suiv­ants en faisant des propo­si­tions d’évolution de game­play, des pistes pour le type de mon­des… Je ne sais pas… je n’ai pas for­cé­ment besoin de finance­ment… c’est à voir. Et je vais accom­pa­g­n­er sa sor­tie de ma for­ma­tion en plusieurs ate­liers. A l’heure où je vous par­le, on est autour de 7 env­i­ron. Mais j’ai déjà envis­agé plusieurs évo­lu­tions que je pro­poserai gra­tu­ite­ment à ceux ayant déjà pris la for­ma­tion. Et d’autres, comme les DLC, des ate­liers sup­plé­men­taires comme le « Top Down » à la Zel­da ou la 2.5D  qui seront en option par con­tre.

Cer­tains se deman­dent pourquoi j’ai choisi Unre­al Engine 4 pour pro­duire des jeux 2D de plate­forme – je m’en expli­querai plus tard. J’ai d’excellentes raisons de le faire et d’en pro­pos­er une for­ma­tion, mais comme c’est un peu long, je préfère vous en par­ler une autre fois. Voilà, je ne vous en dis pas plus pour le moment… si ce n’est que je suis vrai­ment à la toute dernière touche, final­isant le dernier ate­lier coté créa­tion… Après, il y aura tout le mon­tage, toutes les fich­es tech­niques, pack­ager les pro­jets, etc. mais je le ferai pro­gres­sive­ment. Je pro­poserai la for­ma­tion en pré-vente prochaine­ment, avec un prix bien inférieur au prix final… et sous un mois j’aurais uploadé tous les ate­liers, un à un, en remon­tant les tar­ifs à chaque fois.

Voilà, j’espère que tu réserveras un bon accueil à ce pro­jet – mais vrai­ment, pas pour me faire plaisir. Si tu veux m’aider à con­tin­uer dans cette démarche, alors le mieux c’est de pren­dre la for­ma­tion évidem­ment, mais à défaut car ce n’est pas dans tous les bud­gets et cela ne t’intéresse pas for­cé­ment de faire des jeux, d’au moins partager les prochaines vidéos qui en par­leront avec des per­son­nes poten­tielle­ment intéressées, et de lik­er. Je vous promet qu’il n’y a rien d’équivalent à ma con­nais­sance, rien qui aille autant en pro­fondeur et qui traite aus­si bien de la tech­nique de créa­tion de jeux que développe­ment même.

Et puis, je pro­pose une approche où l’élève va tra­vailler d’avantage que dans d’autres for­ma­tions, et pas seule­ment pour repro­duire. Je lui donne du boulot, des exer­ci­ces, des recherch­es, des comtes ren­du – mais celui qui s’investira béné­ficiera égale­ment du fait que je vais aus­si inve­stir en lui en exam­i­nant son tra­vail, en lui don­nant des pistes au fur et à mesure… On est à mi-chemin entre la for­ma­tion et le coach­ing… Vous avez même un pro­jet de val­i­da­tion de for­ma­tion à me remet­tre pour ceux qui veu­lent une attes­ta­tion de ma part.

Voilà, j’ai trop bavardé aujourd’hui, j’y retourne, ça me manque déjà. Je te dis à très vite pour une prochaine vidéo ou un prochain bil­let de blog, peut-être les deux 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.