DirectX 12 et la techno DXR de raytracing

Aujourd’hui, on va parler de la nouveauté annoncée à la dernière GDC concernant DirectX 12, à savoir, sa capacité à utiliser le lancer de rayon dans une certaine mesure, et ce, en utilisant les capacités accélératrices de nos cartes graphiques. Et on va faire cela, en vidéo, tout en tenant, assez maladroitement, de refaire un petit historique de l’accélération 3D, du procédé de rasterisation aux fonctions évoluées actuelles… en les comparant au lancé de rayon.

Pour compléter, voici un extrait de Wikipédia qui détaille bien les prospectives dans le domaine:

Avec la généralisation des processeurs multi-cœurs et de l’utilisation de bibliothèque mettant en œuvre cette technologie comme OpenMP, OpenCL ou CUDA, l’algorithme du ray tracing voit ses possibilités étendues. En effet, cet algorithme se prête particulièrement bien au parallélisme, chaque point de l’image pouvant être calculé indépendamment des autres. L’immense majorité des logiciels de création graphique basés sur le ray tracing utilisent une implémentation multithread permettant la prise en charge des processeurs multi-cœurs.

Avec l’apparition de chipsets graphiques multi-cœurs programmables (GPGPU), et des langages de programmation associés (OpenCL ou CUDA par exemple), et avec des moteurs comme LuxRender (open source), Iray et OptiX de Nvidia, la bibliothèque Embree de Intel ou encore Firerays d’AMD, le ray tracing prend de plus en plus d’importance dans les applications de synthèse d’image en temps réel.

L’utilisation d’architectures massivement parallèles dédiées telles que les processeurs graphiques ou les cartes accélératrice comme le MIC d’Intel, que ce soit par le biais d’outils dédiés ou par l’utilisation de structures logicielles telles que CUDA, OpenCL ou OpenMP, améliore grandement les performances des outils de rendu par ray tracing et tend à en démocratiser l’usage (Blender propose notamment la possibilité de déporter des opérations de rendu par ray tracing sur GPU à l’aide de la bibliothèque Luxrays).

La technologie RTX par Nvidia:

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *