Montage enfin terminé de mon imprimante 3D: premier test

Cela m’aura pris plus d’un an et demi,mais j’ai enfin ter­miné de mon­ter cette satanée imp­ri­mante 3D dont je vous par­lais dans cet arti­cle. Au final, c’est près de 6 heures de boulot alors que cer­tains sur youtube sem­blent avoir mis la moitié ! En même temps, j’ai pris mon temps pour faire les choses bien et il me man­quait cer­taines pièces… Bref, ça fait drôle de se dire qu’on a eu du mal à libér­er 6 heures pour faire quelque chose qui n’entre pas dans le cadre de son tra­vail. J’avais tou­jours des urgences ou des choses plus impor­tantes à faire. Et puis c’était tombé dans la péri­ode où je suis tombé malade. Au final, j’en ai eu marre, je n’aime pas laiss­er les choses en plan, c’est chose faite.

Nor­male­ment, elle devrait ressem­bler à ça:

Mais vous allez voir dans la vidéo ci-après qu’entre la théorie et la pra­tique… en théorie c’est pareil, mais en pra­tique c’est dif­férent !

Bon, j’ai pu étalon­ner quelques élé­ments. Elle se cale assez bien toute seule grâce aux stops. Quelques dif­fi­cultés avec les axes ver­ti­caux toute­fois, ça force sur le moteur… bon, je les décale un peu. Sinon, il m’a fal­lu couper le fil ABS en biseau pour qu’il passe par les trous à l’entrée. A pos­te­ri­ori, tout le câblage élec­trique était bon.  Suis assez éton­né que tout fonc­tionne du pre­mier coup qua­si­ment !

Donc, pre­mier test avec un vase qui fai­sait par­tie des fichiers d’entrainement. Le résul­tat est pas trop mal, mais ça a pris 4 heures quand même. J’ai du met­tre du papi­er sur la plaque car sinon cela ne tenait pas. M’est avis que je n’aurais pas dû enlever le scotch bleu qui était dessus… ce n’était pas pour pro­téger la plaque des rayures, mais bel et bien pour une util­i­sa­tion de l’imprimante en con­di­tions réelles…

Voici donc le pre­mier objet en cours de syn­théti­sa­tion (j’aime bien ce mot, ça donne un coté startrek à la chose):

Pour ma part, je suis vrai­ment un new­bie dans le domaine. J’ai lu pas mal de choses, mais je n’avais jamais util­isé une imp­ri­mante 3D avant aujourd’hui. Main­tenant, je vais devoir appren­dre à utilis­er Blender pour exporter des mod­èles STL — ça ne doit pas être sor­ci­er, mais c’est la prochaine étape. Je vous tiens au jus.

 

2 réflexions sur « Montage enfin terminé de mon imprimante 3D: premier test »

  1. Salut Greg, j’ai tou­jours hésiter à me lancer dans le domaine…
    Par con­tre je me suis pay­er pour noel un lego robot , sur­prise ma tablette
    Ipad était trop anci­enne con­clu­sion le nou­velle Ipad Pro avec le pen­cil..
    con­clu­sion ça fait chère le robot .…..

    1. Oui, pareil pour moi, comme je n’ai pas util­ité d’une imp­ri­mante 3D, que cela soit au niveau pro ou per­so, c’est juste pour savoir com­ment ça se monte, com­ment ça fonc­tionne, et com­ment on l’utilise. Et puis, le besoin vien­dra peut-être en faisant.
      J’ai tou­jours adoré les légo tech­niques, robots, etc. — c’est cool… sauf le fait de devoir racheter une nou­velle tablette en effet !
      Après, un rasp­ber­ri et une imp­ri­mante 3D, et tu peux faire tes pro­pres robots 😉 (avec un arduino éventuelle­ment pour ce qui est plus analogique).
      Tu feras une vidéo j’espère !

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.