La Réalité virtuelle plus efficace que les cellules souches et les implants pour soigner les paralysés

Les inter­faces cerveau-machine (BMIS pour Biore­search Mon­i­tor­ing Infor­ma­tion Sys­tem) four­nissent une nou­velle stratégie d’assistance visant à rétablir la mobil­ité chez les patients grave­ment paralysés qui per­met de com­pléter la réadap­ta­tion physique tra­di­tion­nelle.

En 2014, Juliano Pin­to, âgé de 29 ans, présente une paralysie com­plète sous la poitrine. Des chercheurs du pro­jet Walk Again Neu­rore­ha­bil­i­ta­tion (WA-NR), du con­sor­tium inter­na­tion­al de recherche à but non lucratif AASDAP, lui ont créé une inter­face cerveau-ordi­na­teur lui per­me­t­tant de con­trôler un exosquelette robo­t­isé et donc de se mou­voir par ce biais.

Con­tin­uer la lec­ture de La Réal­ité virtuelle plus effi­cace que les cel­lules souch­es et les implants pour soign­er les paralysés

Un bus équipé réalité virtuelle sous UE4

L’idée est assez bonne: équiper un bus d’un ensem­ble d’écrans et de cap­teurs, et re-map­per un itinéraire pour que les pas­sagers du bus vivent une expéri­ence en réal­ité virtuelle. Ceci a été ren­du pos­si­ble en util­isant UE4 et un ensem­ble de cap­teurs (GPS, Track­er laser de vitesse, etc.).

Con­tin­uer la lec­ture de Un bus équipé réal­ité virtuelle sous UE4

Drift Into Eternity — jeu de survie spatiale

Drift Into Eter­ni­ty est un jeu de survie spa­tiale. Il est en cours de développe­ment par l’équipe du stu­dio We Are Bots.

Il s’agit d’un jeu en vue à la pre­mière per­son­ne. Le joueur incar­ne un sur­vivant d’un crash de navette spa­tiale qui doit ten­ter de sur­vivre assez longtemps afin que les sec­ours aient le temps d’intervenir. Mais vont-ils arriv­er un jour?

Con­tin­uer la lec­ture de Drift Into Eter­ni­ty — jeu de survie spa­tiale