JaguarBoard vs Raspberry Pi, et les autres ?

Vous voulez un petit ordinateur de dépannage pour surfer, bricoler (domotique, surveillance, électronique, …), lire des vidéos en haute définition, utiliser des tableurs et outils de traitement de texte ou encore jouer (jeux non gourmands – enfin, pas trop quoi)…., il faut donc opter pour ces petits ordinateurs sur carte unique comportant tous les éléments nécessaires (microprocesseurs, mémoire, entrées/sorties…) en bref, une sorte de PC à faible coût qui épatera certains de vos amis (ben oui, ça commence à se démocratiser donc vous êtes déjà nombreux à connaître).

Je vais vous présenter plusieurs modèles, chacun a son avantage et ses inconvénients, ça dépend de votre besoin (et envie également):

 Raspberry PI 2, modèle B

  • 32 bits
  • Processeur Broadcom BCM2836, quatre cœurs 900 MHz
  • full HD
  • RAM : 1 Go SDRAM
  • 4 ports USB 2.0
  • Extension GPIO 40 broches
  • Sorties vidéo HDMI et RCA
  • Ethernet RJ45 10/100
  • Port de caméra CSI pour connecter la caméra Raspberry Pi
  • Port d’affichage DSI pour connecter l’écran tactile du Raspberry Pi
  • fente MicroSD
  • Audio HD multi canal via HDMI, stéréo via jack 3.5mm

Raspberry

La Raspberry Pi propose de nombreux accessoires pour la domotique, les drones, ….. et l’apprentissage de l’électronique et du python.

Pour vous la procurer, vous pouvez aller ici. Il y a également un très bon livre écrit par l’un de mes contacts, François MOCQ (et son excellent site sur le Rasp):

RaspAprès, vous avez aussi celui-ci pour les espions en herbe et pour le fun 😉

JaguarBoard

jaguar4JaguarBoard s’est lancé sur Kickstarter et a reçu 40 000€ pour son projet. La carte était proposée pour 42 €, on la trouve maintenant sur le site du constructeur à 79 €.

La principale différence avec le Raspberry Pi est que le JaguarBoard est basé sur une architecture x86 (là, c’est vraiment un PC). JaguarBoard est basé sur un processeur Intel Atom quad core Z3735 (4*1.33 Ghz) (1.83 GHz en rafale).

jaguar

Vous pouvez donc installer dessus: Windows8.1/10, Ubuntu, CentOS, Fedora, Debian, Android… grâce à un disque ou un lecteur DVD USB.

La consommation électrique de ce composant est donnée pour seulement 2,2 W. En gros, un pile suffit !

Il comporte :

  • 64 bits
  • 1Go de mémoire DDR3L, 16 Go d’eMMC
  • un lecteur de cartes micro SD ppour les cartes jusque 16G
  • un port Ethernet 10/100
  • un port audio
  • 3 ports USB2
  • 1 port HDMI 1.4
  • 2 boutons de contrôle de volume
  • 1 switch
  • 1 socket SDIO 3.0
  • 4 broches GPIO
  • 1 bus I2C

Vous pouvez l’utiliser pour différents projets:

  • mini-ordinateur qui permet même de jouer en ligne
  • le relier à un vidéoprojecteur
  • serveur Linux ou autre
  • système embarqué
  • une base domotique
  • outil d’apprentissage ou de recherche

jaguar

Pine64

Le PINE64, solution ARM 64 Bits la moins chère du marché 15€, a trouvé beaucoup plus de contributeurs sur Kickstarter.  C’est un ordinateur monocarte polyvalent capable de faire tourner les versions 64 bits d’Android et Linux.

  • 64 bits
  • Processeur: 1.2 Ghz Quad-Core ARM Cortex A53 64-Bit
  • vidéo Dual core Mali 400 MP2 jusque 4K H.265
  • mémoire au choix 512MB, 1GB, or 2GB DDR3 (prix en fonction)
  • lecteur carte micro SD jusque 256GB
  • Ethernet 10/100/1000Mbps,
  • USB 2.0
  • interfaces SPI, UART, I2C,
  • Bluetooth 4.0 en option
  • 802.11BGN en option.

 pine64layoutt

Pour vous la procurer allez sur le site de l’éditeur.

Carte UP

En version compatible Windows, vous pouvez aussi trouver la UP, basée sur un Intel Quad Core Atom X5-28300 1.84GHz à partir de 94€. Elle est donc aussi compatible avec Linux, Android, et Windows 10. Elle est aussi équipée de :

  • 2 Go de mémoire vive et 16 Go de stockage eMMC (32 Go eMMC pour 15€ de plus)
  • le même connecteur de 40 GPIO que la Raspberry Pi, pour pouvoir y adapter les mêmes accessoires.
  • port DSI pour connecter un écran
  • sortie Ethernet 1 Gigabit
  • sortie HDMI
  • 5 ports USB 2 et 1 port USB 3
  • une horloge interne

Comme vous le voyez, vous avez maintenant le choix suivant vos besoins. Si vous voulez juste faire de l’électronique, les versions 32 bits sous Linux sont entièrement suffisantes, la raspberry Pi a développé de nombreux accessoires pour apprendre et construire à programmer des modules électroniques. Je ne vous ai pas parlé de l‘Arduino, car c’est plus une carte pour faire de la robotique et de l’électronique, mais comme complément à un Rasp ou un PC. C’est surtout son nombre d’entrées et de sorties analogiques et numériques qui est intéressant.

Si vous avez juste besoin de petits ordinateurs simples sous Windows, les cartes JaguarBoard et Up sont peut-être plus faciles d’utilisation pour vous. Bref, à vous de tester de commenter ce post en fonction de votre expérience…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.