Paradox 3D: un moteur de jeu gratuit & open-source basé sur SharpDX

Para­dox 3D est un moteur de jeu écrit en C#, doté d’un édi­teur et per­me­t­tant de dévelop­per des jeux porta­bles (PC, Mac, Lin­ux, con­soles, Android, iOS.). Para­dox est totale­ment gra­tu­it et open source (sources acces­si­bles ici via GitHub - 17 Mo)

Edit du 09/04/16: le moteur s’appelle désor­mais Xenko, je change la vidéo.

La liste de ses fonc­tion­nal­ités est impres­sion­nante: vous pou­vez la con­sul­ter à cette adresse. Notons le sup­port des PBR (Phys­i­cal­ly Based Ren­der) mate­ri­als, real­time GI (Glob­al Illu­mi­na­tion), le sup­port de la Tes­se­la­tion, du Dis­place­ment et le sup­port réseau (à venir à pri­ori). Il est égale­ment prévu d’utiliser un graph node pour la créa­tion des Mate­ri­als. Ce qui est aus­si intéres­sant, c’est le Para­dox Shad­ing Lan­guage qui vient se sub­stituer au HLSL et GLSL afin d’être mul­ti­plate­forme.

Editor

Il utilise actuelle­ment SharpDX comme sup­port pour les plate­formes Microsoft, et OpenGL pour les autres sys­tèmes.  SharpDX est une bib­lio­thèque open source de liai­son entre l’API Direc­tX 11 et la plate­formes .Net, elle per­met d’utiliser les fonc­tion­nal­ités natives de Direc­tX dans une appli­ca­tion C# ou VB.Net. Vous trou­verez les dif­férents pack­ages d’installation sur le site offi­ciel avec au choix un SDK com­plet (doc + exem­ples + binaires) ou sim­ple­ment un archive avec les binaires pour toutes les plate­formes sup­port­ées (vous trou­verez des fichiers dll signés et stan­dards).

Si vous voulez en savoir un peu plus sur SharpDX, je vous con­seille le livre “Direct3D Ren­der­ing Cook­book” de Justin Sten­ning aux édi­tions PACKT Pub­lish­ing.

7101OT_Direct3D Rendering Cookbook

Le moteur Para­dox a été présen­té à la Game Devel­op­per Con­fer­ence de 2015, c’est comme cela que je l’ai décou­vert d’ailleurs.

La pre­mière ses­sion est une intro­duc­tion au moteur de jeu Para­dox (ou, pas la base don­nées!): présen­ta­tion des nou­velles fonc­tion­nal­ités et de celles à venir. La sec­onde ses­sion se con­cen­tre sur les tech­niques de rendu avancé: l’API Post Effects et Scene Ren­der Com­pos­i­tor. Enfin, la troisième ses­sion présente le Para­dox Shad­ing Lan­guage.

Les slides : Session1, Session2 et Session3

Vous pou­vez décou­vrir ce moteur et son util­i­sa­tion grâce à cette vidéo qui dure 15 min­utes:

5 réflexions sur « Paradox 3D: un moteur de jeu gratuit & open-source basé sur SharpDX »

  1. Sym­pa­thique, mais mais c’est bien dom­mage qu’il ne passe que par le code ‘-’
    Une fenêtre de pre­view aurait été sym­pa aus­si, mais bien sur il n’est pas encore en ver­sion final, et puis je suis sur qu’il fait bien son job ^^
    A sur­veiller donc, mais il ne m’attire pas trop 😉

    1. C’est sûr qu’il y a d’autres offres alléchantes sur le marché 🙂
      Le ren­du est sym­pa, mais l’interface de l’éditeur est bal­bu­tiante. Les con­cep­teurs annon­cent des fonc­tions à venir qui sont rel­a­tive­ment lour­des… à sur­veiller donc. Je ne l’utiliserai prob­a­ble­ment pas, mais j’irai fouiller un peu dans le code source 😉

    2. Les choses ont bien évolué depuis un an. Le moteur a changé de nom (Xenko) et de nom­breux out­ils ont été ajoutés dans l’éditeur.

      1. Mer­ci Kryp­tos, cela m’a per­mis de chang­er la vidéo, mais évidem­ment, le reste de l’article serait à adapter. Un nou­v­el arti­cle plus tard peut-être…

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.