Coup de théâtre : Unreal Engine 4 est devenu… GRATUIT !

Euh.… non, ce n’est pas le pre­mier avril et le site d’Epic n’a pas été piraté…

Il sem­ble que cet après-midi, UE4 est devenu gra­tu­it… enfin presque: vous n’avez plus d’abonnement à pay­er pour le télécharg­er et obtenir les mis­es à jour —  juste les 5% à revers­er sur les pro­duits ven­dus (au delà d’un cer­tain chiffre d’affaire).

Plus pré­cisé­ment: “Les per­son­nes et ou/entreprises qui com­mer­cialis­eront un jeu ou une appli­ca­tion dévelop­pé à l’aide de l’Unreal Engine devront revers­er à Epic 5% de leurs revenus gag­nés grâce à ce jeu ou cette appli­ca­tion chaque trimestre, une fois que ce(tte) dernier(e) aura engrangé plus de 3.000 dol­lars. À not­er que les pro­jets de film ou d’architecture n’auront pas besoin de revers­er ces roy­al­ties.”

En gros, Epic ne gagne de l’argent qui si, vous-même, vous gag­nez de l’argent. Le deal est très hon­nête !

Tim Sweeney, le fon­da­teur d’Epic explique ce pas­sage en gra­tu­it par une volon­té de libér­er la créa­tiv­ité et de per­me­t­tre au jeu vidéo, en tant qu’art, de con­tin­uer à se dévelop­per:

En gros, la défer­lante UE4 arrive… Uni­ty va devoir ser­rer les fess­es pour con­cur­rencer ce pro­duit qui est déjà Open Source. C’est la guerre !

Epic Games tien­dra une con­férence de presse, dif­fusée sur Twitch, mer­cre­di 4 mars à 18h30 heure de Paris. Le stu­dio prof­it­era cer­taine­ment de cette dernière pour détailler ce nou­veau mod­èle économique.

 Pour télécharg­er gra­tu­ite­ment UE4, ren­dez-vous à cette adresse 🙂

Si vous souhaitez en appren­dre plus sur les nou­veautés de la ver­sion 4.7, c’est ici, ou sur le pourquoi j’ai préféré UE4 à uni­ty dans cet arti­cle.

Voici ce qu’on peut faire avec UE4 (présen­ta­tion à la GDC2015):

A not­er que toutes les per­son­nes qui ont souscrit au ser­vice à un moment ou à un autre (c’est mon cas) recevront quant à elles 30 € à dépenser surle Mar­ket­place dédié. Ils ont mis aus­si un sys­tème de chat pour les développeurs. Si vous voulez me con­tac­ter via le chat, ajoutez “beni­court” 😉

Je vous laisse avec cette présen­ta­tion de Mele­tou (dont j’adore le franglais):

 

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.